Les Renault d'avant guerre Index du Forum Les Renault d'avant guerre
le forum des amateurs de Renault produites de 1898 à 1940
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les carnets d'aviation 14-18 de mon grand-père.
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Renault d'avant guerre Index du Forum -> Les Renault d'avant guerre -> Renault et l'aviation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Microraptor
Maître à penser

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2011
Messages: 3 099
Membre RAG: 2016
ici

MessagePosté le: Dim 11 Mai 2014, 16:13    Sujet du message: Les carnets d'aviation 14-18 de mon grand-père. Répondre en citant

J'ouvre ce "newtopic" pour y mettre en ligne les notes de mon grand-père
prises lors de sa formation militaire  au métier de mécanicien d'avion
et relatives à nos Renault.

Il y a 5 carnets qui traitent de:

Technologie théorique électricité
Principes généraux des différents avions
Principes généraux des différents moteurs

Étude des caractéristiques des différents moteurs
Clerget-Blin 7 cyl 80 HP, 9 cyl 120 HP;
le Rhône 9 cyl 80 HP, 9 cyl 110 HP;
Renault 8 cyl V 80 HP, 12 cyl V 130 HP, 12 cyl 220 HP;
Salmson-Canton-Inné 9 cyl 140 HP;
Hispano-Suiza 8 cyl 150 HP,
Peugeot 220 HP,
Lorraine-Dietrich AM 6 cyl ligne 110 HP; 8 cyl V 160 HP

Étude des caractéristiques des différents avions selon leurs moteurs (cahier d'atelier)
Caudron G4;
Clerget-Blin 80 HP;
Clerget-Blin 120 HP;
le Rhône  80 HP;
le Rhône  110 HP;
Nieuport 12 B;
Farman F40 et FI40;
Renault 80 HP;
Renault 130 HP;
Renault 220 HP;
Lorraine 120 HP;
Lorraine AM;
Sopwith;
Salmson-Canton-Inné;
Hispano 150 HP;


Dernière édition par Microraptor le Jeu 15 Mai 2014, 21:52; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 11 Mai 2014, 16:13    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Microraptor
Maître à penser

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2011
Messages: 3 099
Membre RAG: 2016
ici

MessagePosté le: Dim 11 Mai 2014, 16:17    Sujet du message: Les carnets d'aviation 14-18 de mon grand-père. Répondre en citant

RENAULT 80 HP



Caractéristiques :
Alésage : 105 m/m
Course : 130 m/m
8 cylindres en V – 4 manetons à 180°
Vitesse : 1800 RPM
Hélice : 900 RPM
Refroidissement par air (ventilateur qui prend 5 HP)
Consommation : essence 35 à 40 L
huile 3 à 4 L

Contenance : 16 L d'huile pour 4 heures de vol
Poids 230 Kg
Ordre d'allumage : 1 - 5 - 3 - 7 - 4 - 8 - 2 - 6

Réglage :
ROA : 2 à 4 m/m après PMH
RFA : 16 à 18 m/m après PMB
AA : 11 m/m avant PMH
AOE : 16 à 18 m/m avant PMB
RFE : au PMH ou 1 m/m après


Magnéto à volet tournant ; tournant à la vitesse du vilebrequin, 4 étincelles par tour.


Carburateur : Zénith Renault
Gicleur compensateur : 110/100
Gicleur principal : 130 ou 140/100
Gicleur ralenti : 42/100
Diffuseur : 25
Ralenti : 150 tours/minute


Graissage : par pompe à huile qui tourne au 4/7 de l'arbre à cames, soit 514 tours
Pression à la pompe 1,200 Kg
4 bagues de graissage et 2 turbines d'arrêt d'huile : 1ère au vilebrequin, 2ème à l'arbre à cames.


Particularités :
Bielles (à gauche 260 m/m)
Biellettes (à droite 261,5 m/m)


Jeux :
Du piston dans le cylindre = 6/10
Fente des segments = 6/10
Bielles, jeu latéral = 6/10
Biellettes = pas de jeu
Jeux des soupapes : E = 15/100 ; A = 5/100
3 segments en biseau à 45°
Jeu entre les pointes = 4/10 et 5/10
Tarage des ressorts : Echapp = 12 Kg , Adm = 8 Kg


Cylindres en fonte dure,
culasse en fonte malléable,
segments en fonte,
pistons en acier embouti


Réglage de la distribution :
On met le piston N°1 au PMH, on place la came 3 (c'est à dire la came du cylindre 1 Admission à la position verticale soit 90° avec l'axe du cylindre). On fait tourner l'arbre à cames d'un angle correspondant à une de ses dents en sens inverse des aiguilles d'une montre en se plaçant du côté de l'hélice, ensuite on engrène l'arbre à cames et le vilebrequin,
et le moteur est réglé.
On met le jeu de 6/10 entre les culbuteurs et les poussoirs
Levée de soupapes = 8,4 m/m
Hauteur des cames = 9 m/m
Nombre de dents du pignon sur le vilebrequin = 17
Nombre de dents du pignon sur l'arbre à cames = 34
Nombre de dents du pignon commandant la magnéto = 58
Nombre de dents sur la magnéto = 29
Nombre de dents du pignon de la pompe à huile = 14
Nombre de dents sur l'arbre à cames = 8


Réglage du moteur :
1/ Amener un piston au point d'allumage (11 m/m avant le PMH) au temps de compression,
2/ enlever le couvercle recouvrant le pignon de magnéto,
3/ desserrer l'écrou de l'axe de la magnéto de façon à rendre le pignon indépendant du manchon d'entraînement de la magnéto,
4/ faire tourner la magnéto à la main jusqu'à ce que le balai du distributeur soit sur le plot correspondant au cylindre . Au point d'allumage et les vis platinées sur le point de se séparer,
et re-bloquer l'écrou de la magnéto et la fixer.


Graissage :
Par pompe à engrenages qui amène l'huile aux paliers, de là aux colliers de graissage, puis sous la force centrifuge, graisse les têtes de bielles et pieds de bielles ; les parois du cylindre sont lubrifiées par projections ainsi que les cames. Pour les tiges de culbuteurs, mettre de la graisse consistante,


Ordre d'allumage : 1 - 5 - 3 - 7 - 4 - 8 - 2 – 6
Revenir en haut
Fossoyeur
Double debrayeur

En ligne

Inscrit le: 12 Mai 2011
Messages: 17 148
Au milieu de nulle part (61)

MessagePosté le: Dim 11 Mai 2014, 16:18    Sujet du message: Les carnets d'aviation 14-18 de mon grand-père. Répondre en citant

Ouvre, ouvre Okay
_________________
PG2 berline + YN4 berline luxe + YN4 coach décapotable (+ R1092)
Revenir en haut
Celta83
Guide du forum

Hors ligne

Inscrit le: 06 Mar 2011
Messages: 6 230
Membre RAG: 2018
Garéoult 83136

MessagePosté le: Dim 11 Mai 2014, 16:39    Sujet du message: Les carnets d'aviation 14-18 de mon grand-père. Répondre en citant

Okay
_________________
Celta83
Revenir en haut
pilpil
Double debrayeur

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2008
Messages: 19 520
Membre RAG: 2018
EURE

MessagePosté le: Dim 11 Mai 2014, 17:44    Sujet du message: Les carnets d'aviation 14-18 de mon grand-père. Répondre en citant

As-tu les dates de ces moteurs?
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Microraptor
Maître à penser

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2011
Messages: 3 099
Membre RAG: 2016
ici

MessagePosté le: Dim 11 Mai 2014, 18:38    Sujet du message: Les carnets d'aviation 14-18 de mon grand-père. Répondre en citant

Je n'ai que ces notes techniques et hélas pas d'historique Sad

Mais je pense qu'ici
http://www.les-renault-d-avant-guerre.com/t4809-renault-et-l-aviation.htm
tu trouveras ton bonheur Wink
Revenir en haut
Microraptor
Maître à penser

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2011
Messages: 3 099
Membre RAG: 2016
ici

MessagePosté le: Dim 11 Mai 2014, 18:40    Sujet du message: Les carnets d'aviation 14-18 de mon grand-père. Répondre en citant

RENAULT 130 HP


Caractéristiques :
Alésage : 105 m/m
Course : 130 m/m
12 cylindres en V – 6 manetons à 120° - explosions tous les 30° et 90° - manivelles à 120°
Vitesse : 1800 RPM
Hélice : 900 RPM
Refroidissement par air avec un diffuseur (ventilateur qui prend 7 HP)
Consommation : essence 65 L à l'heure
huile 5 à 6 L à l'heure
Poids 360 Kg

Ordre d'allumage : 1 - 7 - 5 - 11- 3 - 9 - 6 - 12 - 2 – 8 – 4 – 10
Un côté 1 – 5 – 3 - 6 - 2 - 4

Même réglage que le 80 HP

Deux magnétos à induit tournant qui tournent chacune une fois et demi plus vite que le moteur.
Commande des magnétos par pignons à taille hélicoïdale de 72 dents sur le vilebrequin et de 24 sur la douille de commande, rapport de 1/3.
Pignons de Commande de l'arbre à cames 30 dents,
Pignons de Commande sur le vilebrequin15 dents


Deux carburateurs identiques à celui du 80 HP 


Graissage : par pompe à huile qui tourne au 11/16 de l'arbre à cames,
Pression à la pompe 1,900 Kg
22 litres d'huile dans le carter (ne pas dépasser)
Sur cette 1ère pompe à huile se trouve une 2ème pompe commandée par le pignon fou de la 1ère qui communique avec un réservoir auxiliaire placé dans la carlingue . Cette petite pompe assure un niveau à peu près constant dans le carter inférieur ; une fois le niveau obtenu, une contre-pression s'oppose à l'arrivée d'huile.
6 bagues de graissage fixées aux soies du vilebrequin,
4 turbines d'arrêt d'huile : au vilebrequin, à l'arbre à cames et une à chaque magnéto.


Mauvais fonctionnement du moteur :

1/ Le moteur ne part pas : vérifier si les magnétos donnent des étincelles ; s'il ne se produit pas d'étincelles, vérifier le dispositif de rupture. Ensuite vérifier les bougies, les fils ou les distributeurs qui peuvent être encrassés ou humides. Vérifier le réglage des vis platinées du rupteur et leur propreté, leur écartement doit être de 4/10. S'assurer qu'il n'y a pas de gouttes d'eau ou un corps étranger qui les relie à la masse.

2/ Un cylindre ne donne pas : voir le fil ou la bougie, écartement des pointes 5/10.

3/ Les cylindres donnent par intermittence : vérifier si le levier de rupture oscille librement sur son axe et si le ressort de rappel agit bien.

5/ Pas de force au moteur : voir l'avance de 11 m/m ou si la carburation est bien réglée.

6/ L'essence n'arrive pas au carburateur : voir le robinet du réservoir, trou du bouchon de remplissage bouché, pointeau coincé, gicleur bouché, toile métallique sale, eau dans l'essence.

7/ Explosions au carburateurs : excès d'air, mettre un gicleur plus fort, vérifier s'il n'existe pas de rentrée d'air aux joints : tuyauteries d'aspiration, culasses, bougies, soupapes déréglées .

8/ Carburateur se noie : un corps étranger empêche le pointeau de porter sur son siège, ou flotteur coincé.

9/Mauvaise carburation : si aux grandes vitesses le moteur claque à l'échappement, s'il baisse de puissance et chauffe : mettre un gicleur de 140.



Revenir en haut
1933 PG8
Double debrayeur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2010
Messages: 14 191
Membre RAG: 2018
OCCITANIE

MessagePosté le: Lun 12 Mai 2014, 09:27    Sujet du message: Les carnets d'aviation 14-18 de mon grand-père. Répondre en citant

Okay
Revenir en haut
mihansoldtimer1
Guide du forum

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2012
Messages: 5 864
Belgique

MessagePosté le: Lun 12 Mai 2014, 13:00    Sujet du message: Les carnets d'aviation 14-18 de mon grand-père. Répondre en citant

Bravo
Revenir en haut
derapdams
Globe Trotter

Hors ligne

Inscrit le: 18 Oct 2012
Messages: 1 466
Angouleme

MessagePosté le: Mar 13 Mai 2014, 21:42    Sujet du message: Les carnets d'aviation 14-18 de mon grand-père. Répondre en citant

Okay  J'adore !!
Revenir en haut
Fossoyeur
Double debrayeur

En ligne

Inscrit le: 12 Mai 2011
Messages: 17 148
Au milieu de nulle part (61)

MessagePosté le: Mar 13 Mai 2014, 22:38    Sujet du message: Les carnets d'aviation 14-18 de mon grand-père. Répondre en citant

Moi aussi... Je m'y vois déjà... Avec le vent qui me fouette le visage, l'aile en toile,si tendue et si souple à la fois au-dessus de ma tête, l'hélice qui brasse l'air et le moteur qui ronronne derrière moi Okay
_________________
PG2 berline + YN4 berline luxe + YN4 coach décapotable (+ R1092)
Revenir en haut
1933 PG8
Double debrayeur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2010
Messages: 14 191
Membre RAG: 2018
OCCITANIE

MessagePosté le: Mer 14 Mai 2014, 10:27    Sujet du message: Les carnets d'aviation 14-18 de mon grand-père. Répondre en citant

Fossoyeur... Mr. Green Okay


Revenir en haut
Microraptor
Maître à penser

Hors ligne

Inscrit le: 08 Déc 2011
Messages: 3 099
Membre RAG: 2016
ici

MessagePosté le: Jeu 15 Mai 2014, 22:07    Sujet du message: Les carnets d'aviation 14-18 de mon grand-père. Répondre en citant

RENAULT 220 HP


Caractéristiques :
Alésage : 125 m/m
Course : 150 m/m
12 cylindres en V calés à 50°
6 manetons à 120° (explosions tous les 50 ° et 70°)
Vitesse : 1250 RPM

Refroidissement par eau
Consommation : essence 76 L/heure
huile 7 L/heure
Poids en ordre de marche : 480 Kg
Ordre d'allumage : 1 - 5 - 3 - 7 - 4 - 8 - 2 – 6 (idem 130HP)
Graissage soit par huile Renault soit par huile de ricin
2 carburateurs doubles Renault Mercedes
Jeux aux taquets : 4/10 Adm
5/10 Ech

Réglage :
ROA : 0,5 m/m après PMH
RFA : 16,5 m/m après PMB
AA : 11 m/m avant PMH
AOE : 20 m/m avant PMB
RFE : 5 m/m après PMH
Avance à l'allumage variable pouvant être réduite à 5 m/m


Ce moteur comprend 12 cylindres en V calés à 50° et par groupes de 2.
Chaque cylindre est en acier, pris dans la masse, ils sont réunis par une chemise d'acier rapportée en 3 pièces soudées à l'autogène permettant la circulation d'eau destinée au refroidissement.


Orifice des soupapes 53 m/m & 65 m/m
Levée de soupapes 8 m/m
Ressorts tarés à 20 kg faisant 68 m/m sur table et 50 m/m au montage (section 4 m/m)
Ces ressorts sont coniques pour permettre un meilleur affaissement. La levée de soupape est obtenue par un arbre à cames fixé à la partie supérieure de chaque cylindre.


Pistons : en fonte, 3 segments en fonte, ergotés ; les trous à leur partie inférieure facilitent le graissage du cylindre.
Diamètre de l'axe du piston 35 m/m, maintenu par une seule vis à cause de la dilatation ; il tourillonne sur une bague en bronze libre de façon à obtenir une usure plus régulière et plus lente.
Le pied de bielle qui vient s'y fixer est muni de 3 rangées de trous facilitant le graissage.
Il est déporté vers le milieu de chaque groupe d'environ 5 m/m pour réduction d'encombrement.


Embiellage : 1 bielle maîtresse
1 biellette (fixée sur la précédente)
La bielle a 300 m/m et pèse 2,770 kg
La biellette a 302 m/m et pèse 0,992 kg
Bielles et biellettes alternées en commençant au cylindre N°1 (biellettes)
L'arbre vilebrequin repose sur 4 paliers et comporte 6 manetons calés à 120°.

Carburation : 2 carburateurs doubles Renault Mercedes
Chaque corps de carburateur alimente 3 cylindres.
Un boisseau règle les gaz.
Le diffuseur est de 21 m/m et une soupape d'arrêt de 123 g forme une prise d'air additionnelle
Gicleur principal : 150/100
Gicleur ralenti : 42/100
Compression des gaz à 4,700 kg à 4,800 kg
Une dérivation d'eau chaude venant de la partie inférieure des cylindres vient réchauffer le corps du carburateur.


Allumage: double et produit par 4 magnétos à induit dont chacune alimente 6 bougies d'un groupe de 6 cylindres ; vitesse 6/4.
Un arbre horizontal transmet le mouvement par 2 paires de pignons droits à 2 groupes de magnétos.
Les magnétos externes alimentent les bougies externes et les magnétos internes, l'intérieur.
Une magnéto de départ envoie le courant aux 2 magnétos externes.
Les magnétos sont réglées pour la marche normale à 11 m/m d'avance à l 'allumage.
Pour faciliter le démarrage, on a rendu variable cette avance. L'arbre horizontal peut coulisser dans le sens axial à l'intérieur du pignon de commande au moyen de rainures hélicoïdales à grand pas.
Les pignons droits sont maintenus entre des butées qui les empêchent de se déplacer dans le sens axial. L'arbre est rappelé par un ressort à boudin de sorte que pour diminuer l'avance à l'allumage, il suffit de faire coulisser l'arbre au moyen d'un levier qui est placé au bout de l'arbre.
Un fil de contact venant de chaque magnéto est en relation avec un commutateur spécial pour entremettre toutes les magnétos en action ou bien l'une d'entre elles.


Ordre d'allumage : Le même que le moteur 130 HP : 1 -7 - 5 -11- 3 - 9 - 6 - 12 - 2 – 8 – 4 – 10


Refroidissement : Les cylindres sont refroidis par l'eau qui circule entre eux et une chemise d'acier de 1,5 m/m rapportée et soudée à l'autogène. La circulation d'eau est obtenue par une pompe centrifuge double tournant à 1 fois ½ la vitesse du moteur (soit 1875 tours/minute). Chaque corps de pompe alimente un côté de cylindres.
Les chemises à eau communiquent entre elles à leur partie supérieure par des joints en caoutchouc. Les tuyaux de sortie amènent l'eau chaude à la partie supérieure des 2 radiateurs distincts dans lesquels l'eau se refroidit.


Graissage : circulation obtenue par pompe à engrenages fixée dans le fond du carter. Une seconde pompe, plus petite est chargée de maintenir le niveau.
Le carter inférieur sert de réservoir et est recouvert d'un tamis. Sa contenance est de 28 L (en vol, ne mettre que 18 L sur la jauge).
Circulation : la pompe noyée dans l'huile aspire et refoule cette huile par un conduit dans une chambre annulaire, puis traverse une crépine cylindrique de l'extérieur vers l'intérieur, se divise en deux canalisations venues de fonte avec le carter. Ces conduits arrivent à un collecteur qui envoie l'huile aux paliers du vilebrequin. L'huile s'échappe des paliers, est recueillie par des colliers de graissage et envoyée aux manetons.
La tête de bielle est percée, ce qui permet le graissage de la tête des biellettes. S'échappant des manetons, elle est envoyée par projections dans le fond des pistons où elle lubrifiera les bielles et les parois des cylindres. L'excédent retombe dans le carter et pourra servir à nouveau.
Les 3 paliers du côté opposé à l'hélice, l'huile monte aux paliers de l'arbre de commande de magnéto, au palier extrême et passe par une chambre d'huile autour du coussinet de l'arbre des magnétos et monte par 2 tuyauteries (4 et 6) aux carters des arbres de distribution (l'arrivée à ces carters est de 1,5 m/m). (sic)
L'arbre à cames se graisse par barbotage et les basculeurs par projections. L'excédent retourne au réservoir par l'autre extrémité.


Mise en marche : La mise en marche de ce moteur se fait au moyen d'un moteur de lancement à air comprimé, l'air sous pression est fourni par une bouteille. Le moteur peut être lancé facilement à la main, soit par l'hélice, soit par une manivelle démultipliée 7 fois ½.
L'allumage est produit au départ par une magnéto de lancement dont la vitesse est 10 fois supérieure à celle du moteur. Elle envoie son courant aux distributeurs des 2 magnétos externes.



Revenir en haut
Pt47_112
père spirituel du forum

Hors ligne

Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 20 692
Membre RAG: 2018
Durtal (49)

MessagePosté le: Jeu 15 Mai 2014, 22:39    Sujet du message: Les carnets d'aviation 14-18 de mon grand-père. Répondre en citant

Fossoyeur a écrit:
Moi aussi... Je m'y vois déjà... Avec le vent qui me fouette le visage, l'aile en toile,si tendue et si souple à la fois au-dessus de ma tête, l'hélice qui brasse l'air et le moteur qui ronronne derrière moi Okay


Je n'y connais pas grand chose en aviation (je préfère les aérostats aux aéronefs...), mais d'habitude le moteur il ne serait pas plutôt DEVANT le pilote??
Revenir en haut
Fossoyeur
Double debrayeur

En ligne

Inscrit le: 12 Mai 2011
Messages: 17 148
Au milieu de nulle part (61)

MessagePosté le: Jeu 15 Mai 2014, 22:43    Sujet du message: Les carnets d'aviation 14-18 de mon grand-père. Répondre en citant

Oui mais non : au début du 20ème siècle, Renault produisait des moteurs destinés à être montés à l'arrière de la nacelle, et à pousser l'avion, selon une architecture semble-t-il assez courante à l'époque Okay
Oui, c'est vrai, j'avoue : je suis un petit coquin Embarassed
Au moins, vous êtes le seul à avoir réagi Mr. Green
_________________
PG2 berline + YN4 berline luxe + YN4 coach décapotable (+ R1092)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:26    Sujet du message: Les carnets d'aviation 14-18 de mon grand-père.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Renault d'avant guerre Index du Forum -> Les Renault d'avant guerre -> Renault et l'aviation Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com powered by ArgenBLUE free template